La Petite Histoire de Bytown

L’origine du nom « Ottawa » vient du terme algonquin « adawe », qui signifie « faire le commerce ». La ville a pris de l’expansion principalement grâce à la construction du canal Rideau et à l’essor du commerce du bois. À cette époque, les Algonquins avaient perdu le contrôle de la rivière et des terres au profit du gouvernement du Bas-Canada, qui a refusé de les reconnaître en tant que propriétaires légitimes. Le gouvernement a procédé à l’arpentage des terres sans égard aux revendications des Autochtones.

Avant qu’elle ne soit incorporée en tant que ville d’Ottawa en 1855, la ville était appelée Bytown, en l’honneur du Colonel John By, qui a dirigé la construction du canal Rideau. Bytown était divisée en deux parties : Upper Town (à l’ouest) et Lower Town (à l’est), qui étaient reliées par le pont Sapper (maintenant le pont Plaza). Les participants du Marathon d’Ottawa Banque Scotia et du 5K d’Ottawa traversent ce pont, qui enjambe le canal Rideau.

Lower Town était composée de Canadiens français et d’immigrants catholiques irlandais, qui étaient des ouvriers pour la construction (très dangereuse) du canal Rideau. Upper Town était dirigée par les Anglais et les Écossais, qui s’étaient eux-mêmes nommés gouverneurs. Lorsque le projet du canal a pris fin (1932), les Canadiens français et les Irlandais catholiques ont eu de la difficulté à se trouver un emploi pour subvenir à leurs besoins, ce qui a rapidement causé des difficultés à Bytown. La peur de perdre un emploi a favorisé la création de « gangs », qui attaquaient les entreprises de bois d’œuvre et les institutions politiques. La Guerre des Shiners a éclaté en 1835 et a duré jusqu’en 1845.

 

Des batailles violentes avaient lieu entre les Canadiens français et les Irlandais, ce qui entraînait des émeutes, des blessures et malheureusement des décès. Les premières années qu’Ottawa devienne une ville ont été difficiles : les maladies pullulaient et les citoyens vivaient dans une menace constante. Le Défi Bytown est une façon de souligner les épreuves que les premiers colons ont dû surmonter pour créer la capitale nationale. 

Le logo et la médaille du Défi symbolisent les ouvriers de Bytown. La gaffe, une longue perche mesurant de 10 à 14 pieds avec deux crochets en acier, était utilisée pour diriger les billots de bois dans la rivière des Outaouais, qui étaient acheminés et transformés à la chute des Chaudières.

 

Le Défi Bytown regroupe le 2K d’Ottawa, le 5K d’Ottawa et le 10K d’Ottawa, pour un total de 17 kilomètres. Êtes-vous prêt à relever le Défi? Tous les participants du Défi Bytown enregistrés avant le 3 juillet 2020 seront remis à un tirage pour 1 de 2 sacs à dos d’hydratation du Coin des coureurs ! Inscrivez-vous ici!