Coureuse du mois : Krista DuChene

Après une autre belle édition réussie de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa et avec l’été qui est à nos portes, nous prenons un peu de temps pour réfléchir à la course.

À l’Expo Sports Santé de cette année, la coureuse professionnelle canadienne Krista DuChene a animé une séance d’information avant les épreuves, au cours de laquelle elle a donné d’excellents conseils à ceux qui se préparaient à participer au Marathon d’Ottawa Banque Scotia. Ce mois-ci, nous avons discuté avec elle pour savoir comment s’est déroulée son épreuve et pour obtenir des conseils sur la course en été.

« Le Marathon d’Ottawa Banque Scotia était une deuxième chance pour moi, après une performance décevante au Marathon de Boston de 2019 à cause de la chaude température et du taux d’humidité élevé », explique Krista. « Je m’attendais à ce que les conditions soient les mêmes à Ottawa. Je me suis donc préparée en faisant des entraînements d’acclimatation à la chaleur. Ma forme physique était bonne, mais c’est ma capacité à supporter les conditions qui m’ont permis de terminer au deuxième rang chez les Canadiens et au septième rang global. »

Krista DuChene 2019

Le fait de finir sur une bonne note prouve que ce que Krista a mentionné à l’Expo est vrai : l’importance de bien se préparer et de savoir ce dont votre corps a besoin sur le parcours. Cela signifie notamment de suivre votre plan de nutrition à la lettre et de rester au frais pendant l’épreuve (vive les éponges sur le parcours!).

« Je sentais très motivée et je voulais finir ma saison printanière du bon pied. Je suis contente de m’être donné une deuxième chance! », précise Krista.

Inspiration à Ottawa

En vivant et en courant à Ottawa, il peut être facile d’oublier la chance que nous avons dans la capitale nationale, mais les coureurs professionnels le savent très bien.

« Ce qui démarque le plus Ottawa à mon avis est mes courses de préparation le long du canal Rideau et de la rue Wellington, avec en arrière-plan les immeubles du Parlement et la statue de Terry Fox », mentionne-t-elle. « C’est spécial de courir dans notre capitale nationale, où il est possible de voir des héros comme Terry Fox. »

Ce n’est pas que le paysage qui attire les coureurs professionnels à Ottawa année après année. C’est toute l’énergie qui se dégage de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa : de l’excitation entourant le 10K au parcours du Marathon, en passant par les bénévoles, les spectateurs et la saine concurrence.

« J’étais si heureuse de partager le drapeau canadien avec la meilleure Canadienne, Dayna Pidhoresky, après notre épreuve. Ottawa est une ville absolument magnifique, qui stimule la croissance et suscite la fierté dans notre beau pays », affirme Krista.

2019 a été une année particulière pour le Marathon d’Ottawa Banque Scotia puisque c’était la première fois qu’il faisait partie du classement Abbott World Marathon Majors Wanda Age Group World Rankings. Krista a terminé avec un temps de 2:38:46 (à Ottawa et à Toronto), ce qui lui a permis de se classer au premier rang, à égalité avec une autre coureuse, de son groupe d’âge dans le monde. Cela signifie qu’elle se qualifie pour participer aux Championnats du monde de 2020 lors du Marathon Virgin Money à Londres.

« C’est un grand honneur, surtout que mes points ont été accumulés lors des deux marathons les plus épiques au Canada. Je pourrais aller partout dans le monde pour courir, mais je peux aussi rester en sol canadien et obtenir d’excellents résultats », explique Krista.

Conseils pour la course en été

Les journées chaudes nous attendent au détour et il est important de laisser votre corps s’acclimater. Krista a d’ailleurs pris un peu de temps de repos après avoir fait deux marathons au printemps, mais elle se remet maintenant à des courses de 5 km et à des sprints de 200 m avant de participer à d’autres marathons cet automne.

« Donnez-vous une chance de vous adapter aux nouvelles conditions, particulièrement en Ontario où la météo peut changer rapidement », suggère Krista. « Au lieu de regarder continuellement votre montre, essayez plutôt d’analyser votre niveau d’effort afin de ne pas vous surmener, surtout lors des journées de chaleur extrême. »

Voici ses trois principaux conseils :

  • Protégez-vous du soleil avec un chapeau, des lunettes de soleil, des vêtements appropriés et de l’écran solaire.
  • Hydratez-vous bien tout au long de la journée. Consommez des liquides pendant vos courses. Vous pouvez cacher des bouteilles sur votre trajet ou encore faire des boucles de course. Versez de l’eau sur votre tête, vos poignets et votre nuque. Si possible, courez le matin ou le soir lorsque la température est plus fraîche.
  • Si vous n’avez pas faim après une course, prenez de petites gorgées d’une boisson de récupération, comme un smoothie.

Et avec le beau temps qui arrive, profitez-en et prenez du repos.

« En été, j’aime prendre une pause et m’éloigner de la routine occupée des activités parascolaires et de l’entraînement », avoue Krista. « Je passe beaucoup de temps à notre chalet, avec ma sœur et ma famille. C’est relaxant et à la fin de l’été, je suis prête à reprendre le train-train quotidien! »

Des vacan-courses?

Pour ceux qui envisagent de sortir d’Ottawa pour courir, Krista a quelques recommandations.

« J’aime courir sur les sentiers de la ville de Brantford et du comté de Brant, particulièrement le long de la rivière Grand. J’aime aussi prendre un café et courir avec des amis à Paris (Ontario) puisque cette ville à le plus joli nom au Canada! »