Défi de l’équipe de rêve du 10K : faire le bien en jumelant des athlètes professionnels et des œuvres caritatives

Voir la liste des élites participantes.

Cette année, le plus important événement de course au Canada donne l’occasion aux meilleurs coureurs et à des œuvres caritatives locales d’unir leurs forces pour faire le bien.

En effet, la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa présente le tout premier Défi de l’équipe de rêve du 10K, qui aura lieu le 26 mai. Il s’agit d’une compétition altruiste entre 16 athlètes qui amasseront des fonds pour l’œuvre caritative à laquelle ils auront été jumelés.

La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, la Société canadienne du cancer, le Camp Misquah situé à Gracefield (Québec) et Fais-Un-Vœu de l’Est de l’Ontario choisiront les membres de leur équipe de rêve à partir d’un groupe de champions provenant de l’Afrique, des Émirats arabes unis et du Canada.

Les œuvres caritatives pourraient recevoir jusqu’à 3 000 $, en fonction du classement de leur équipe, tandis que les athlètes gagneront un prix en argent selon l’ordre dans lequel ils ont été repêchés ainsi que leur position à l’arrivée. Le montant total des prix s’élève à plus de 60 000 $.

« Nous voulions trouver une façon d’établir un lien entre nos coureurs professionnels et la communauté », explique Manny Rodrigues, coordonnateur des athlètes professionnels. « Chaque mois de mai, les meilleurs coureurs au monde prennent nos rues d’assaut. Nous tenions à les faire connaître et à montrer à la communauté ce dont ils sont capables. »

Chaque œuvre caritative choisira les membres de son équipe à partir d’un petit groupe de 14 athlètes « Label d’or » de l’International Association of Athletics Federation (IAAF), soit sept hommes et sept femmes, ainsi que deux athlètes du groupe de coureurs professionnels. Leur biographie et leurs statistiques sont présentées ci-dessous.

Les équipes formées par les œuvres caritatives accumuleront des points en fonction de leur position à l’arrivée. L’athlète qui termine 1er obtiendra 1 point, celui qui finira 2e recevra 2 points et ainsi de suite. L’équipe qui aura le moins de points au total gagnera : les athlètes ET l’œuvre caritative visée remporteront des prix en argent!

Il ne sera pas facile de choisir entre 16 incroyablement talentueux athlètes. Certains d’entre eux ont déjà réalisé de beaux exploits cette année. En janvier, Hicham Amghar, 24 ans, a remporté le Demi-marathon de Marrakech, avec un temps de 1:00:23. En mars, l’Américaine Laura Thweatt, 29 ans, a terminé au premier rang de l’épreuve Chicago Shamrock Shuffle 8k.

Les athlètes inscrits au repêchage sont âgés de 18 à 40 ans. Il y a des vétérans et des nouveaux venus. À seulement 19 ans, l’Éthiopien Andamlak Berta, dont le record personnel au 10 000 m est de 27:08, fera ses débuts en sol canadien, alors que le vétéran du groupe est l’olympien Eric Gillis. À 38 ans, le coureur originaire d’Antigonish a terminé au 10e rang aux Jeux olympiques de Rio et il est le champion canadien en titre du 10 km, grâce à un temps de 30:09 réalisé l’année dernière au 10K d’Ottawa.

Chez les femmes, il faudra surveiller la Kenyenne Edith Chelimo, âgée de 32 ans et dont le record personnel au 10 km est de 31:07. Sa compatriote, Gladys Kimaina, 25 ans, a gagné le 10K de Paderborn avec un temps de 31:15. Le mois dernier, Rachel Cliff, 30 ans, a battu le record canadien au demi-marathon à Woodlands (Texas) avec un temps de 1:10:08.

Qui choisiriez-vous pour former votre équipe de rêve? Pour découvrir les athlètes choisis par les œuvres caritatives, suivez en direct le repêchage pour le Défi de l’équipe de rêve du 10K, qui aura lieu à 11 h le mercredi 16 mai. Dix jours plus tard, l’épreuve Label d’or de l’IAAF battra son plein, au cours de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa. Le rêve deviendra alors réalité…

Les athlètes de l’équipe de rêve du 10K 2018

Amghar, Hicham. Maroc (24 ans)

Record personnel au 10K – 28:22 (2017)
1re place au Demi-marathon de Marrakech (Maroc) – 01:00:23 (2018)
1re place au 10K d’Agarid (Maroc) – 28:22 (2017)
3e place à BOclassic de Bolzano (Italie) – 29:08 (2017)
1re place au Championnat du monde universitaire de course de fond à Cassino (Italie) – 33:46 (2016)

Cet étudiant universitaire de 24 ans pourrait être « l’outsider » du 10K d’Ottawa. Son record personnel est de 28:22 au 10 km, qu’il a établi à Agadir en 2017. Plus récemment, il a remporté le Demi-marathon 2018 de Marrakech, avec un excellent temps de 1:00:23. Bien qu’il soit son propre entraîneur, il s’entraîne avec le vétéran Mustapha El Aziz.

Berta, Andamlak Belihu. Éthiopie (19 ans)

Record personnel au 10 000 m – 27:08 (2017)
4e place au Demi-marathon de Yangzhou (Chine) – 1:01:44 (2018)
2e au Demi-marathon de New Delhi (Inde) – 59:51 (2017)

Le jeune Berta était un choix controversé comme membre de l’équipe éthiopienne pour le Championnat du monde de l’IAAF. La fédération éthiopienne l’a envoyé à Londres pour qu’il puisse acquérir de l’expérience. À tout juste 18 ans, il a terminé au 10e rang à l’épreuve du 10 000 m, avec un temps de 27:08.94. Plus tard en 2017, il s’est classé deuxième au Demi-marathon de Delhi, avec un excellent temps de 59:51. Il s’agissait de sa première expérience à cette épreuve. Au début de 2018, il a terminé au 2e rang au Championnat éthiopien du 10 000 puis a participé au Demi-marathon de Yangzhou (Chine) cinq jours plus tard. Berta a terminé au 5e rang à cette épreuve Label d’or de l’IAAF (1:01:44).

Boyd, Steve. Canada (54)

Boyd entame sa neuvième saison à titre d’entraîneur-chef des équipes de Queen’s Cross Country. Membre du Temple de la renommée du Queen’s Track & Field, Boyd est un champion national à cinq reprises dans les courses sur piste, cross-country et sur route. Il a également été membre de l’équipe de ski de fond de Queen’s de 1982 à 1987, aidant Queen’s à remporter deux titres nationaux en 1983 et en 1984. Il a terminé premier de l’équipe en 1983 et en 1984. En 1982, en tant que coureur individuel pendant sa première saison, il a terminé cinquième aux championnats nationaux, remportant le prix Alfie Pierce en tant que meilleur athlète recrue de Queen’s.

Chelimo, Edith. Kenya (31 ans)

Record personnel au 10K – 31:07 (2016)
2e place au Demi-marathon de Berlin (Allemagne) – 1:08:57 (2017)
1re place au 10K d’Iten (Kenya) – 32:07 (2017)
1re place au 10K d’Oelde (Allemagne) – 31:36 (2016)

Chelimo est l’une des coureuses sur route les plus expérimentée du Kenya. Son meilleur temps au 10 km est de 31:07, qu’elle a enregistré à Brunssum, aux Pays-Bas, en 2016. Par contre, elle est capable de franchir cette distance beaucoup plus rapidement. En effet, elle a remporté le Demi-marathon de Cardiff en novembre 2017, avec un temps final de 1:05:52 et un temps de passage de 30:56 à la borne du 10 km. Ce n’est qu’une seconde plus lent que le record de parcours que sa compatriote, Gladys Cherono, a établi au 10K d’Ottawa. Plus récemment, Chelimo a terminé cinquième au Demi-marathon 2018 de Houston.

Cliff, Rachel. Canada (30 ans)

Record personnel au 10K – 32:41 (2018)
Record personnel au 10 000 m – 31:56 (2018)
1re place au Demi-marathon de Woodlands (Texas) – 1:10:08 (2018)
3e place à la Vancouver Sun Run – 32:42 (2018)
3e place au 10K d’Ottawa (Canada) – 33:35 (2017)

Cliff est une coureuse de longue distance depuis plusieurs années. Elle fait partie du BC Endurance Project et a commencé la saison 2018 d’une très belle façon. En effet, elle a battu le record canadien au demi-marathon, détenu par Lanni Marchant, à Woodlands (Texas) avec un temps de 1:10:08. Plus récemment, elle a terminé troisième au Vancouver Sun Run 10K, avec un chrono de 32:41, tout juste une semaine après s’être classée au 9e rang à l’épreuve de 10 000 m aux Jeux du Commonwealth (32:11). L’année dernière, elle a terminé la Vancouver Sun Run et le 10K d’Ottawa avec un temps de33:35, finissant ainsi au troisième et cinquième rang respectivement.

Hasnaoui, Hajiba. Maroc (30 ans)

Record personnel au 10K – 31:27 (2016)
1re place au Demi-marathon de Marrakech (Maroc) – 01:10:43 (2018)
1re place au Demi-marathon de Rabat (Maroc) – 01:13:51 (2018)
4e place au 10K de Tan-Tan (Maroc) – 32:47 (2017)
2e place au Memrial Rahal 10K de Casablanca (Maroc) – 33:09 (2016)

Hasnaoui participe à des épreuves de courte et moyenne distances depuis 2011. L’année dernière, l’athlète de 30 ans, qui fait partie de la Moroccan Royal Army Guard, a concentré ses efforts uniquement sur les épreuves de 10K et les demi-marathons. Elle a établi son record personnel en mars 2016 au 10K de Casablanca (Maroc), soit 31:27. Elle a principalement compétitionné dans son pays, avec quelques exceptions en Europe et au Brésil. Le 10K d’Ottawa sera son baptême en sol canadien et en juin prochain, elle représentera le Maroc aux XVIIIe Jeux méditerranéens à Tarragona, en Espagne.

Kimaina, Gladys. Kenya (25 ans)

Record personnel au 10K – 31:15 (2017)
1re place au 10K de Paderborn (Allemagne) – 31:15 (2017)
3e place au 15K de Le Puy-en-Velay (France) – 49:21 (2017)

Kimaina, qui est membre du groupe de gestion RunCzech (Praque), a remporté le 10K de Paderborn Ostelauf (Allemagne) en 2017, avec temps et record personnel de 31:15. C’était la première fois qu’elle participant à une épreuve de cette distance. Elle s’entraîne au Kenya avec Vivian Cheruiyot, la championne du Marathon de Londres de 2018 et la médaillée d’argent au 5 000 m des Jeux olympiques de 2016. Kimaina est un officier des forces armées du Kenya. Elle est mariée et a deux enfants. Plus tôt cette année, elle a terminé au 7e rang au Demi-marathon de Prague, avec un temps de 1:10:40.

Kimeli, Benard. Kenya (22 ans)

Record personnel au 10K – 27:10 (2017)
1re place au Demi-marathon de Prague (République tchèque) – 59:47 (2018)
1re place au 10K d’Utrecht (Pays-Bas) – 27:57 (2017)
1re place au Grand Prix 10K de Prague (République tchèque) – 27:10 (2017)
1re place au 10K de Paderborn (Allemagne) – 27:18 (2017)

Alors qu’il était un novice, Kimeli a remporté le 10K de Prague en 2017, avec un temps impressionnant de 27:10. Il figure au 7e rang des temps les plus rapides enregistré sur un parcours officiel. Commandité par Adidas, Kimeli a commencé 2018 de façon exceptionnelle en gagnant, le 7 avril dernier, le Demi-marathon de Prague avec un temps de 59:47. Pas mal pour quelqu’un qui n’avait participé qu’à une seule épreuve de cette distance auparavant! En avril, Kimeli a signé un contrat avec l’équipe Fujitsu au Japon, où il habitera pour le reste de l’année. Il a suivi une formation de garde de parc avec le Kenya Wildlife Service et a travaillé au Tsavo National Park et à la Rimoi National Reserve, jusqu’à ce qu’il décide de se consacrer entièrement à sa carrière de coureur professionnel.

Kipyatich, Abraham. Kenya (25 ans)

Record personnel au 10K – 27:40 (2016)
6e place au Demi-marathon de Prague (République tchèque) – 1:00:08 (2018)
2e place au Demi-marathon de la Boston Athletic Assocation – 1:03:22 (2016)
1re place au Grand Prix 10K de Prague (République tchèque) – 27:40 (2016)
2e place au 15K de Le Puy-en-Velay (France) – 43:20 (2016)

Il est l’un des jeunes coureurs les plus sous-estimés du Kenya. Kipyatich a établi son record personnel au 10K (27:40) lors du Grand Prix 10K de Prague de 2016, ce qui lui a permis de remporter l’épreuve. À son premier demi-marathon, il a obtenu un temps de 60:03. C’était en 2015. Le 7 avril dernier, il a presque battu son temps (60:08) et a terminé au sixième rang du Demi-marathon de Prague. En 2017, il est devenu le premier coureur non japonais à faire partie de l’équipe Asahi Kasei. D’avril à novembre 2017, il est resté au Japon pour représenter le club. Au début du mois, il a accepté de participer à l’épreuve de 10 000 m des Golden Games de Nobeoka avec ses coéquipiers japonais. Il a terminé la course sur piste avec un temps de 28:00.72, ce qui indique qu’il est en excellente forme. Il viendra à Ottawa le temps de la course puis retournera au Japon. Lorsqu’il est au Kenya, il vit à Iten avec son épouse et leur jeune enfant. Il restera au Japon jusqu’en novembre 2018.

Mohammed, Alia Saeed. ÉAU (27 ans)

Record personnel au 10 000 m – 31:10 (2016)
1re place au 10K de Dubai (Émirats arabes unis) – 33:07 (2017)
1re place au 10K de Doha (Qatar) – 34:00 (2017)
2e place au President’s Cup 10,000m à Dubai (Émirats arabes unis) – 31:10 (2016)

Alia est née en Éthiopie, sous le nom de Medina Kadir. Elle a commencé sa carrière à l’école, comme la plupart des coureurs de son pays. Mais en 2010, elle a changé d’allégeance pour les Émirats arabes unis, bien qu’elle vive et s’entraîne encore en Éthiopie, sous la direction de Gemedu Dedefo. Elle a franchi le 10 000 m sur piste en 31:10.25. En 2017, Alia a remporté la médaille d’argent à l’épreuve de 5 000 m au Championnat d’Asie, un an après avoir représenté les Émirats arabes unis aux Jeux olympiques de Rio. Elle avait terminé au 23e rang au 10 000 m lors des Jeux avec un temps de 31:56, tout juste derrière la Canadienne Natasha Wodak.

Ngeno, Benard. Kenya (21 ans)

Record personnel au 10K – 27:43 (2018)
1re place à l’Azaelia Trail Run 10K de Mobile (Alabama) – 27:43 (2018)
1re place au Dismal Swamp Half Marathon à Chesapeake (Virginie) – 1:02:28 (2018)
1re place au Demi-marathon de Richmond (Virginie) – 1:03:41 (2017)
2e place au Demi-marathon de Philadelphie (Pennsylvanie) – 1:02:37 (2017)

Benard Ngeno, âgé de 21 ans, a commencé l’année 2018 en beauté. Il a remporté l’épreuve Azaelia Trail Run 10K à Mobile (Alabama), avec un temps de 27:43. Il s’agit de son record personnel et du quatrième temps le plus rapide de l’histoire de l’épreuve.

Reda, Mohamed. Maroc (28 ans)

Record personnel au 10K – 29:24 (2015)
Record personnel au 10 000 m – 29:19 (2011)
11e place au Marathon de Tokyo (Japon) – 2:09:18 (2018)
2e place au Demi-marathon de Marrakech (Maroc) – 1:00:38 (2018)
6e place au 10K d’Ottawa (Canada) – 29:28 (2016)

Reda, qui fait partie de la Moroccan Royal Army Guard, est l’un des meilleurs marathoniens de son pays. Il a participé à des épreuves dans son pays de 2010 à 2015, année où il a remporté une épreuve de 5 000 m à Talence (France), avec un temps de 14:32. Par la suite, il a continué de progresser et il a fait ses débuts de marathonien au Marathon de Daegu (Corée du Sud) en 2017, où il a terminé au troisième rang avec un temps de 2:09:50. Depuis, il a mis la barre haute : il veut briser le record national marocain au marathon, qui est actuellement détenu par Jaouad Gharib (2:05:27) ainsi que gagner le Championnat mondial 2019 de l’IAAF au Qatar et aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Il a commencé l’année 2018 du bon pied avec une deuxième place au Demi-marathon de Marrakech (1:00:38) en janvier.

Tanui, Angela. Kenya (26 ans)

Record personnel au 10K – 31:51 (2014)

2e place au Demi-marathon de Roma-Ostia (Italie) – 1:07:43 (2017)

1re place au Demi-marathon de Trento (Italie) – 1:09:27 (2016, record personnel)

1re place au 10K sur route d’Okpekpe (Nigeria) – 33:34 (2015)

 

Tanui, âgée de 26 ans, a toujours couru pour prendre soin de son fils. Depuis 2014, elle a fait sa marque dans le monde du 10K et du demi-marathon, en Afrique et en Europe. Elle a grandi et s’entraîne avec Peres Jepchirchir, qui a remporté le 10K d’Ottawa en 2016. En 2014, Tanui a gagné deux épreuves de 10K, à Marrakech (Maroc) et à Langueux (France), où elle a établi son record personnel de 31:51. Depuis, elle se concentre sur les épreuves de longue distance et elle a obtenu son meilleur temps en 2017 au Marathon de Vienne (2:26:31).

Thweatt, Laura. États-Unis (29 ans)

Record personnel au 10K – 32:22 (2018)

Record personnel au 10 000 m – 31:52 (2016)

1re place au Shamrock Shuffle 8K de Chicago (États-Unis) – 26:02 (2018)

6e place au Marathon de Londres (Angleterre) – 2:25:38 (2017, record personnel)

4e place aux USA National 10 mile Championships – 53:14 (2015, record personnel)

 

Depuis 2011, Thweatt, qui est originaire de Durango, au Colorado, mène une brillante carrière tant sur piste que sur route. Son entraîneur est l’Australien Lee Troop, qui a participé à trois jeux olympiques en marathon. Elle a remporté le USA National Club Cross Country en 2013 et en 2014, puis est devenue championne nationale de course de fond en 2015. La même année, elle a fait ses débuts à l’épreuve de marathon, plus précisément au TCS New York City Marathon. Elle a terminé au 7e rang avec un temps de 2:28:23 et a été la meilleure Américaine. L’année dernière, elle a respectivement terminé au deuxième et quatrième rang aux USA National Cross Country Championships et aux USAFT 15K Championships. Elle a également terminé au sixième rang au Marathon de Londres, avec un record personnel de 2:25:38.

Wodak, Natasha. Canada (36 ans)

En mai 2015, Wodak a établi le record canadien à l’épreuve de 10 000 m (31:41.59) à Palo Alto (Californie), avant d’établir son record personnel de 31:59 au 10K d’Ottawa de 2015. Elle a représenté notre pays avec brio, lors de plusieurs championnats internationaux. En 2013, au Championnat du monde de course de fond de l’IAAF, elle a terminé au 24e rang. En 2016, elle s’est classée au 22e rang à l’épreuve de 10 000 m aux Jeux olympiques de Rio. Plus tôt cette année, elle a obtenu son deuxième meilleur temps au 10 000 m (31:50.18) et elle a terminé cinquième aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast, en Australie. Depuis un an, elle est entraînée par Lynn Kanuka, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de 1984.

Ziani, Mohamed. Maroc (25 ans)

Record personnel au 10K – 27:28 (2016)
1re place au Demi-marathon de Marrakech (Maroc) – 01:00:28 (2017)
1re place au Demi-marathon de Rabat (Maroc) – 1:02:23 (2017)
1re place au 10K d’Ottawa (Canada) – 28:37 (2016)
3e place au 10K de Casablanca (Maroc) – 27:28 (2016)

Cet athlète marocain a remporté le 10K d’Ottawa en 2016, avec un temps de 28:37. Cette année-là, les organisateurs avaient retardé le départ de l’épreuve de 30 minutes puisque la température était exceptionnellement chaude pour la saison (22 degrés). Ziani était un membre de la Royal Moroccan Guard jusqu’à l’année dernière, mais il a quitté l’organisation afin de se concentrer sur la course. Son record au 10 km est de 27:28, qu’il a établi à Casablanca en 2016. Cette année, il a déjà participé à deux épreuves de 10 km dans son pays : il a terminé troisième à Meknes (28:30) et deuxième à Kenitra (28:47).