Neuf conseils pour vivre une belle expérience lors de votre course virtuelle

Depuis le mois de mars, des milliers de participants inscrits doivent composer avec la déception engendrée par les annulations et les reports de courses en raison de la pandémie de COVID-19. Comme nous ne savons pas encore quand se terminera la crise, les participants et les organisateurs commencent à se demander s’il y aura bel et bien des courses officielles en 2020. 

Et c’est alors qu’entrent en jeu les épreuves virtuelles. 

Bien que nous vivions une période stressante, des organisateurs de courses, comme Courez Ottawa, commencent à offrir des options d’épreuve virtuelle aux personnes qui veulent rester actives, continuer à établir des objectifs et recevoir des prix ainsi que des félicitations pour leurs accomplissements.

Mais que signifie faire une épreuve de course virtuelle? Pour plusieurs d’entre nous, une course virtuelle ne peut pas remplacer l’excitation créée par un événement en personne. Nous le comprenons très bien… Il est difficile d’imaginer quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant et nous savons qu’une course virtuelle est bel et bien différente, mais cela n’empêche pas que l’expérience peut être inoubliable et enrichissante

Nous vous donnons neuf conseils pour tirer le maximum de votre participation à la course virtuelle. 

 

1. ENTRAÎNEMENT : OUI OU NON?

Étant donné que le printemps est une saison populaire pour la course, de nombreux coureurs étaient déjà bien avancés dans leur entraînement lorsque la pandémie de COVID-19 a mis le monde entier sur pause. Certains coureurs ont continué de suivre rigoureusement leur plan d’entraînement, alors que d’autres ont, naturellement, été mis hors route en raison du stress, de la fermeture des écoles et d’autres difficultés engendrées par la pandémie. Si vous étiez inscrit au marathon ou au demi-marathon et que vos plans d’entraînement sont foutus pour le moment, mais que vous voulez tout de même participer à une course virtuelle, vous pouvez transférer votre inscription pour une épreuve plus courte, qui convient mieux à votre situation. Les organisateurs de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa vous offrent de transférer gratuitement votre inscription pour 2020. 

Certains d’entre vous ont peut-être décidé de se mettre à la course étant donné que les gyms sont fermés et que les programmes sportifs ont été mis en suspens. Il EST possible de s’entraîner pour un 5 km ou un 10 km en quelques semaines. Nos amis de Running Room (Coin des coureurs) offrent maintenant des programmes d’entraînement virtuels, et RunCoach offre un programme d’entraînement GRATUIT à TOUS les participants de la Fin de semaine des courses virtuelle Tamarack d’Ottawa. Vous n’avez qu’à cocher la case « Run Coach » lors de votre inscription et ils communiqueront avec vous! Si vous vous êtes inscrit avant le 10 mars 2020, vous pouvez aussi profiter de l’offre Run Coach en envoyant un courriel à coach@runcoach.com.

CONSEIL DE SÉCURITÉ : Ce n’est pas le moment de repousser vos limites. Entraînez-vous selon une distance et à une cadence qui vous conviennent. Si vous êtes inscrit au Marathon d’Ottawa Banque Scotia et que vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de courir pendant des heures, envisagez de transférer votre inscription pour une épreuve plus courte. C’est votre course.

 

2. OBJECTIFS BIEN EN VUE

Une course virtuelle et individuelle ne concerne littéralement que VOUS. Vous êtes la seule personne à qui vous devez rendre des comptes et qui vous amènera à la ligne d’arrivée. Établissez un objectif réalisable, mais stimulant. Peu importe où vous mène votre itinéraire ou ce que vous voyez, assurez-vous de vous pousser pour atteindre votre objectif. Établissez vos objectifs avant le jour de la course. Ces derniers ont pour but de faire en sorte que vous franchissiez la ligne d’arrivée fier de vos efforts. Ils varient selon votre situation. Pour bon nombre de coureurs, l’objectif ultime est le temps, mais tout objectif est valable.

Votre objectif A est votre scénario idéal. Il peut sembler irréalisable, mais si tout se déroule bien, c’est possible. Voyez grand! 

Votre objectif B est plus réaliste, mais tout de même stimulant. Vous pourriez l’atteindre même si tout ne se déroule pas comme sur des roulettes. Poussez vos limites!

Votre objectif C est satisfaisant. Il arrive que rien n’aille comme prévu et que l’inattendu survienne. Cet objectif fait en sorte que vous êtes fier de vos efforts, peu importe le résultat. Pour de nombreux coureurs, FINIR leur course est leur objectif C. De cette façon, vous serez TOUJOURS fier des efforts que vous aurez faits, peu importe les circonstances le jour de la course. 

 

3. PLANIFIEZ L’ITINÉRAIRE IDÉAL

« J’ai déjà planifié une boucle de 3 km qui passe par ma maison (poste d’eau!), et je la fait sept fois . » — Heather Lewis, membre de Courez Ottawa

Des participants feront leur course sur leur tapis roulant, d’autres feront des boucles dans les rues de leur quartier, alors que certains suivront leur itinéraire habituel. Comme c’est votre course, soyez créatif et choisissez un itinéraire qui vous convient et qui vous permet de respecter les directives des organisations de santé publique. Vous pouvez choisir un itinéraire simple comme lui ou vous pouvez imiter le parcours que vous deviez normalement suivre le jour de l’événement. RacePointMaps offre des profils d’élévation pour plusieurs épreuves, notamment la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa

Important! Si vous participez à la Fin de semaine des courses virtuelle Tamarack d’Ottawa, nous vous demandons de ne pas emprunter les parcours habituels de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa puisqu’ils ne seront pas balisés ni surveillés. N’organisez pas de course en groupe pendant la période de l’événement virtuel. 

Il existe plusieurs ressources pour vous aider à planifier l’itinéraire parfait, notamment Runkeeper, Strava et Map My Run. Ces applications comprennent une option pour créer votre propre parcours grâce aux capacités GPS.

CONSEIL DE SÉCURITÉ : Courez toujours avec votre téléphone et assurez-vous d’indiquer votre trajet à une personne. La plupart des applications de chronométrage (voir le conseil 5) comprennent une fonction de suivi en direct, que vous pouvez partager avec votre famille ou vos amis. Comme pour une épreuve officielle en personne, vous devez avoir le numéro d’une personne à contacter en cas d’urgence sur vous.

 

4. CONTRÔLEZ CE QUE VOUS POUVEZ

Il fait trop soleil? Il va pleuvoir? Vous préférez courir le matin ou le soir? Quels jours de la semaine conviennent le mieux à votre horaire de travail et à votre vie personnelle? Vous avez l’avantage de choisir la meilleure journée et l’heure qui vous convient le mieux pour faire votre course. Nous vous recommandons d’établir une date et une heure précises, ce qui vous aidera (mentalement et physiquement) à vous préparer pour le jour de la course, tout comme pour un événement officiel. Assurez-vous de les communiquer à votre famille et vos amis afin qu’ils vous soutiennent!

La beauté d’une course virtuelle est que si les conditions météorologiques ne sont pas favorables, vous avez la flexibilité de reporter votre course à une autre journée. N’oubliez pas de le dire à vos partisans! 

 

5. LE CHRONOMÉTRAGE, C’EST À VOUS !

Lors d’une course virtuelle, vous n’aurez pas de puce de chronométrage, qui est habituellement fixée à votre dossard ou autour de votre cheville. Par contre, grâce à la technologie, il existe quelques options intéressantes pour les épreuves virtuelles! 

  1. Vous pouvez utiliser une montre GPS ou intelligente, comme Garmin, Timex, FitBit ou Appel.
  2. Vous pouvez aussi télécharger une application de suivi gratuite, comme Runkeeper ou Strava.

Pour la Fin de semaine des courses virtuelle Tamarack d’Ottawa, notre partenaire de chronométrage, Sportstats, a créé une plateforme pour les résultats aux épreuves virtuelles, qui prend en charge plusieurs des services de suivi les plus populaires et les téléchargements manuels. Lorsque vous avez terminé votre course (yay!), vous n’avez qu’à charger votre temps. Vous figurerez dans le tableau des résultats officiels!

 

6. AMASSEZ DES FONDS

Rendez votre course encore plus significative en courant pour une œuvre caritative! En cette période sans précédent, les organismes de première ligne ont besoin de fonds pour soutenir les services essentiels qu’ils offrent à la communauté. 

Le Défi caritatif Banque Scotia, le programme de collecte de fonds de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa, permet aux participants d’amasser de l’argent pour une œuvre caritative de leur choix. La Banque Scotia couvre généreusement tous les coûts associés à la collecte de fonds, qu’il s’agisse de frais pour la plateforme en ligne, les transactions ou les services. Donc, la totalité* des fonds que vous amassez sera remise à l’œuvre caritative de votre choix. Plus de 70 œuvres caritatives inscrites au Défi caritatif Banque Scotia ont besoin de vos efforts de collecte de fonds en cette période difficile.

Il faut parfois plus qu’une course pour atteindre un objectif. La Fin de semaine des courses virtuelle Tamarack d’Ottawa commence le 15 mai et se termine le 7 septembre, ce qui vous donne beaucoup de temps pour amasser des fonds et sensibiliser les gens. Pourquoi ne pas vous mettre au défi : battre votre meilleur temps pendant cette période? 

Par exemple, le 30 mai, vous faites 5 km en 32 minutes. Excellent! Avec un peu plus de préparation, dans quelle mesure pouvez-vous améliorer ce temps? Grâce à Sportstats, vous pouvez envoyer plusieurs temps et votre meilleur temps figurera dans le tableau final des résultats le 7 septembre.

Si vous courez pour une œuvre caritative dans le cadre du Défi caritatif Banque Scotia, vous pouvez l’utiliser à bon escient pour attirer l’attention (et le soutien!) de votre famille et vos amis. « Coucou! J’essaie de battre mon record au 5K, en appui à la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa. Tous vos dons iront directement à l’organisme. » Tout le monde y gagne.

BONUS : Tous les participants qui amassent au moins 500 $ pour l’œuvre caritative de leur choix recevront une inscription à l’édition 2021 de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa.

 

7. RECRUTEZ DES GENS POUR VOUS ENCOURAGER

Les membres de famille immédiate peuvent être votre équipe d’encouragement. Demandez-leur de vous aider à vous rendre à la ligne d’arrivée et à vous donner de l’eau et des produits d’hydratation, sans oublier les tapes dans la main! 

Mais qu’en est-il du soutien sur le parcours? La réponse : Motigo! Cette application gratuite est accessible aux participants de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa. Elle permet aux amis et aux membres de la famille d’enregistrer des messages audio personnalisés, qui vous garderont motivé, qui vous inspireront et qui vous suivront tout au long de votre course, pendant ces kilomètres que vous redoutez et lors du dernier kilomètre qui ne finit jamais et où vos jambes tremblent. 

« Courir un marathon seule et dans une nouvelle ville était décourageant. J’étais tellement contente d’avoir reçu des messages audio de mes amis et de ma famille, livrés aux intervalles de leur choix, directement dans mes oreilles! Entendre leurs encouragements, leurs blagues et leur amour était tout ce dont j’avais besoin pour continuer et me concentrer sur ma course. C’est tout ce dont j’avais besoin pour me rappeler que j’étais capable de le faire et que je n’étais pas seule. Je ne veux plus faire de course sans Motigo depuis! » — Michelle Hughes, Ottawa (Ontario) 

 

8. SUIVEZ LES NOUVELLES RÈGLES

Que vous vous entraîniez ou que vous fassiez une épreuve, n’oubliez pas que la distanciation physique s’applique pendant TOUTE votre course.

  • Ne courez pas si vous vous sentez malade. Restez à la maison. Faites votre course si vous vous sentiez bien. Elle est virtuelle. Vous pouvez y arriver!
  • Courez seul et non en groupe. CONSEIL DE PRO : vous pouvez courir avec d’autres personnes par voie virtuelle, grâce à la messagerie texte ou à Messenger, en courant au même moment, mais sur des itinéraires différents.
  • Restez à deux mètres de distance si vous croisez un autre coureur ou un marcheur.
  • Si vous jugez qu’une personne se tient trop près de vous, dites-lui de vous donner plus d’espace ou laissez-la passer.
  • Ne crachez PAS par terre et ne vous mouchez PAS en soufflant votre mucus directement par terre.
  • Apportez vos aliments énergétiques, votre boisson et votre désinfectant pour les mains. Évitez les fontaines et les salles de bain publiques. CONSEIL DE PRO : Planifiez un itinéraire qui passe par votre résidence et préparez-y votre propre poste d’eau et d’aliments énergétiques.
  • Ne touchez pas aux rampes ni aux boutons pour les passages piétonniers (utilisez votre coude!). Évitez aussi de toucher votre visage lorsque vous courez (difficile, nous le savons!).

 

9. PARLEZ DE VOTRE COURSE

Partagez votre entraînement, votre itinéraire, votre ligne de départ, votre visage de mi-course et votre finale à la ligne d’arrivée avec vos amis, @RunOttawa et @OttawaMarathon en utilisant les hashtags #CourezOttawa2020 #faitesvotrecourse. Restez connecté tout au long de votre expérience, alors que nous courrons tous ensemble virtuellement. Nous sommes impatients de célébrer vos accomplissements et vos records! 

 

Vous voulez faire votre toute première course virtuelle? Inscrivez-vous à la Fin de semaine des courses virtuelle Tamarack d’Ottawa dès maintenant!