Les itinéraires de course préférés de l’Équipe Formidable

Pour de nombreux coureurs, un itinéraire de course est un peu comme une paire de souliers : on change parfois d’une saison à l’autre, mais il y a en toujours un que l’on préfère et auquel on aime revenir sans arrêt.

Nous avons demandé à quelques membres de l’Équipe Formidable de nous parler de leurs parcours préférés, à Ottawa ou ailleurs. En lisant la suite, vous pourrez voir quels sont les parcours qu’ils affectionnent et pourquoi ils les aiment autant.

Noel Paine — Ottawa – 13 km

noel-route

Je prenais souvent ce parcours pour aller courir lorsque je suis arrivé à Ottawa, il y a quelques années. Je vivais alors au centre-ville. On traverse le quartier chinois, la petite Italie puis le quartier de Hintonburg, où on croise boutiques et restaurants chics, avant d’arriver dans Westboros avec ses boutiques plus décontractées et ses magasins d’articles de sport.

On tourne alors à droite pour emprunter l’une des nombreuses pistes pour vélos et piétons d’Ottawa. En suivant cette piste qui ondule doucement le long du Transitway, on passe une mosquée, un ensemble de bâtiments gouvernementaux et un vieux quartier ouvrier (Mechanicsville) avant de revenir en plein cœur du centre-ville. Puis on passe en vitesse devant une église pour retomber sur la rue Wellington qu’on suit jusqu’à l’autre bout de la Colline du Parlement. Enfin, une fois arrivé au Monument commémoratif de guerre du Canada, on vire à droite pour suivre la rue Elgin jusqu’au point de départ. Une excellente façon de découvrir plein d’endroits à Ottawa en une seule course!

Jayme Pettit — Ottawa – 10 km

jayme-route

Cinq ou six matins par semaine, j’enfile mes souliers et je me dirige vers l’est, vers la Colline du Parlement. En route, je peux admirer la Tour de la Paix et à chaque fois, je pense à la chance que j’ai de vivre dans la capitale nationale : je passe devant le Château Laurier, le Musée des beaux-arts du Canada et la Monnaie royale canadienne.

L’avantage de passer devant ces monuments l’hiver, c’est qu’il n’y a presque personne sur les trottoirs, la plupart du temps en tout cas. Je traverse alors les deux ponts de la promenade Sussex et je souris en pensant que tout ça fera partie du trajet pour le marathon de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa. Je me répète que je vais être prêt le jour de la course, et je suis déjà impatient de retrouver ces routes familières. C’est alors que j’arrive à Rideau Hall et que j’entreprends le voyage de retour vers la maison.

Avec les années, je me suis rendu compte que ce parcours est particulièrement important pour moi; pas parce que les conditions pour la course y sont extraordinaires, mais simplement parce que c’est mon trajet. Je connais par cœur chaque kilomètre, chaque nid-de-poule, chaque virage. Ce parcours, c’est comme mon refuge secret.

Martin Dompierre – Ottawa, ON – 12 km ou 15 km

jimmy-route

Une excellente place pour courir l’hiver est le long du Canal Rideau, la piste cyclable des 2 cotés est très bien dégagée. Départ de la Maison du Citoyen à Gatineau, passez devant le musée de l’histoire et traversez par le pont Alexandra. Pour une course de 12km demi-tour rendu à Bank, pour 15km allez jusqu’à Bronson.

Le retour se fait par le pont DuPortage ce qui permet de passer devant le Parlement. Ah oui! Le stationnement à la Maison du Citoyen est gratuit et chauffé les weekends.

Jimmy Proulx-Roy – Montréal, QC – 10 km

martin-route

L’un des mes parcours préférés à Montréal est un 10K que j’effectue sur le mont Royal. Il s’agit d’une course à pied en terrain varié (montée, plat, descente) tout près du centre-ville et où les sentiers me rappellent ceux de ma ville natale en campagne.

En arrivant au sommet de la montagne, je suis toujours surpris par la vue splendide sur toute la ville devant le chalet du mont Royal. Je prends deux minutes de repos, je regarde au loin les gratte-ciel, les ponts, le fleuve… et je réfléchis sur mes défis à venir.

P.S. : Il est possible de faire quelques kilomètres de plus en haut de la montagne, où un sentier nous amène à voir la Croix du mont Royal ainsi que la ville sur un autre angle. Ça vaut le détour!

James Koole — Toronto – 10 km

james_route

Le parcours que je préfère est celui que j’appelle « Le drapeau ». Cinq kilomètres exactement en descendant vers le lac depuis ma maison jusqu’au drapeau de Toronto sur un mât en face de la baie Ashbridges. Avec l’aller-retour, ça me fait un parcours de 10 km que j’emprunte souvent pour courir le mercredi soir quand je m’entraîne.

Le parcours commence avec la pente abrupte jusqu’au lac, puis suit la piste du bord de l’eau en traversant la zone des plages. L’été, il y a des centaines de joueurs de volleyball en train de jouer sur les plages. Mais peu importe la saison, il y a toujours plusieurs coureurs et cyclistes pour me tenir compagnie sur la piste.

Monument historique, l’ancien poste des sauveteurs (le Leuty Lifeguard Station) se tient au kilomètre 3,5 (ou 6,5). Bien sûr, parce qu’il s’agit d’un aller-retour, le parcours se termine par la montée de la monstrueuse côte sur le dernier kilomètre. Histoire de se garder en forme!

Nina Ryan — Orléans (Ontario) – 6 km

nina-route

Mes courses préférées sont celles qui m’emmènent en dehors de mes trajets habituels dans le voisinage et qui me font découvrir de nouveaux coins. Plus je m’éloigne des sentiers battus, mieux c’est! Parmi ces parcours improvisés, il y en a un en particulier où je m’étais retrouvé à courir entre des champs, aux côtés de machines agricoles qui faisaient la récolte. Plus tard, j’ai découvert que je me trouvais alors sur le Sentier récréatif de Prescott et Russell.

Ce n’est pas trop loin de la maison et ça me change agréablement bien des rues et de la circulation. En fait, la dernière fois que j’y ai couru, j’ai même croisé un groupe de filles qui faisaient une excursion à cheval! Jusqu’à présent, mon itinéraire faisait environ six kilomètres quand j’empruntais le Sentier.

Danielle O’Hanley — Toronto – de 6 km à 16 km

danielle_route

Ces derniers temps, mon parcours préféré est une course facile dans le West End de Toronto. J’aime bien ce trajet parce qu’il traverse plusieurs quartiers intéressants : le quartier de Junction, où je peux regarder les cafés et les boutiques; Baby Point, avec ses énormes maisons et ses belles décorations des fêtes; Bloor West Village, génial pour observer les gens; et High Park, pour sa végétation.

Plat d’une façon générale, le parcours a quand même quelques côtes pour pimenter un peu la course. Mais le plus important, c’est que ce parcours peut être facilement modifié pour augmenter la distance si on souhaite courir plus longtemps. J’y ai fait des courses de 6 km comme de 16 km, et d’autres quelque part entre les deux.

Vous avez un parcours que vous aimez particulièrement? Partagez-le avec nous sur Twitter!