Français D H M S

User login

The
Pulse
Tamarack Ottawa Race Weekend Newsletter
Numéro : Mai 2013

Interview

Mai 2013

L’entraîneur Rick Mannen

Rick Mannen a commencé comme entraîneur d’athlètes junior alors qu’il était encore à l’école secondaire, une passion qu’il fut contraint de mettre en veilleuse quand sa propre carrière de marathonien d’élite prit son essor. Après une décennie parmi les premiers marathoniens du Canada (1984-1995), dont une victoire au marathon de Hong Kong et l’établissement d’un meilleur chrono personnel de 2:19 à la Coupe mondiale à Séoul (Corée), Rick s’est retiré de la course de compétition – comme coureur. Aujourd’hui, Rick entraîne un certain nombre des meilleurs athlètes canadiens, dont Krista DuChene, qui courra dans le 10K d’Ottawa à la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa. Rick a pris quelques minutes pour nous parler de la façon dont les coureurs de tous les niveaux peuvent bénéficier d’avoir un entraîneur, et pour nous dire pourquoi vous voulez vous en tenir à votre cadence les 25 et 26 mai.

Comment avez-vous fait la transition, de marathonien de calibre mondial à entraîneur de quelques-uns des meilleurs talents du Canada au marathon ?

Quand la course de compétition a commencé à fléchir, j’ai consacré beaucoup de mon temps et de mon énergie à ma carrière au travail. Comme directeur général, une grande portion de mon temps se passait à développer des relations, de l’interaction avec les gens, de la motivation, des compétences qui peuvent venir en aide aux entraîneurs. Après un grave problème de santé qui a raccourci ma carrière au travail plus tôt que prévu, j’ai réalisé que j’avais encore une grande quantité d’énergie, de temps et de passion pour le sport que j’adorais. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Krista, après avoir suivi ses performances au niveau local. Après une conversation autour d’un café, j’ai pensé que nous avons tous les deux réalisé que la combinaison de sa motivation et mon expérience pouvait mener à plus d’améliorations et de succès futurs. C’est longtemps après que j’ai réalisé que j’était fait pour être entraîneur.

Ma transition du statut de marathonien d’élite à celui d’entraîneur n’a pas été difficile parce que j’ai me suis écarté de la course pendant 12 ans après avoir réalisé que je ne n’étais plus en mesure de compéritionner à un niveau élevé. J’ai juré à ce moment-là que je prendrais tout le temps nécessaire pour revenir à la course avec un sens de la motivation renouvelé. J’avais connu le succès et le temps était maintenant venu de redonner à la communauté des coureurs.


Vous avez écrit qu’il est beaucoup mieux d’être la tortue que le lièvre. Comment vous assurez-vous que vos coureurs s’en tiennent à leur cadence et qu’ils ne se laissent pas prendre dans l’instant ?

Malheureusement, la façon la plus efficace d’apprendre cette stratégie, c’est de l’apprendre de la façon dure. La plupart des coureurs d’expérience ont appris ça tôt dans leur carrière de course. La plupart des coureurs inexpérimentés apprennent aussi à leurs dépens en partant trop vite pour finir avec une course plus lente et plus difficile et, dans certains cas, en ne finissant pas la course. L’intégration d’exercices d’intervalles de cadence et de course à allure constante proches de la cadence de course contribuent à renforcer cette stratégie. Je demande aussi un compte rendu du plus grand nombre possible de temps intermédiaires de chaque athlète après une course pour qu’ils sachent qu’ils ont certains comptes à rendre.

Est-ce qu’un entraîneur de course, c’est seulement pour les athlètes d’élite ? Comment un entraîneur peut-il nous aider, nous, les gens qui courent au ralenti ?

Non, tous les niveaux de forme physique et d’expérience de course peuvent bénéficier de la présence d’un entraîneur de course. Les entraîneurs peuvent vous aider à éviter les erreurs communes, comme de trop en faire, trop tôt, de courir avec une blessure sans modifier votre activité, et de ne pas écouter votre corps. Les entraîneurs peuvent aider un coureur à analyser son style et à rechercher les pratiques inefficaces et, peut-être à éviter les blessures. Les entraîneurs peuvent établir des programmes d’entraînement personnalisés, adaptés à l’individu et à ses objectifs, qu’il s’agisse d’améliorer sa forme physique générale, d’intégrer la course dans un horaire chargé d’activités quotidiennes, ou de compléter un 5K ou un marathon sans égard au temps. Les entraîneurs servent aussi à donner aux athlètes le sens d’avoir des comptes à rendre, quelqu’un à qui ils doivent faire rapport, ce qui les aide à rester inspirés et motivés.

Y a-t-il un sens de gratification que vous obtenez comme entraîneur qui est différent de celui que vous aviez comme coureur ? Qu’est-ce que vous ressentez, vous, quand Krista DuChene réalise encore un autre meilleure chrono personnel ?

Je peux honnêtement dire que j’obtiens la même quantité de gratification comme entraîneur que j’avais comme coureur quand Krista ou d’autres athlètes sont à leur meilleure performance. J’ai eu la bonne fortune d’avoir l’occasion de ressentir la joie et la fierté de bien courir comme athlète. Maintenant, je me sens honoré de pouvoir partager mon expérience et ma passion pour aider d’autres athlètes à parvenir à leurs buts.

Des conseils de course de dernière minute à l’approche de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa ?

À seulement quelques semaines de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa, la plus grande partie de l’entraînement dur a été faite et le temps est maintenant venu de commencer à faire son retrait graduel, de se reposer et de se donner la meilleure occasion d’être à son meilleur pour le jour de la course. Ottawa est une ville merveilleuse, profitez de ce qu’elle a à vous offrir.

 

Saisissez votre courriel pour vous abonner à notre infolettre mensuelle.


 
Run Ottawa Club