Français D H M S

User login

The
Pulse
Tamarack Ottawa Race Weekend Newsletter
Numéro : Decembre 2012

L’habillement

Decembre 2012

Naturellement de haute technologie : Enfilez votre mérinos

Dans le dernier numéro nous avons décomposé les couches de base de l’habillement nécessaire pour la course d’hiver : couche de base + couche moyenne + couche extérieure = un coureur d’hiver heureux.  Mais, quand il s’agit de conversations sur l’habillement en couches, il est facile de s’empêtrer dans la discussion de tisses synthétiques avancés, comme le polypropylène, le spandex et le polyester, qui suscitent des images de guirlandes courantes de l’ère de l’espace ou de style « Tron ».  C’est peut-être une des raisons pourquoi de plus en plus de coureurs sont en train de s’échauffer (excusez le jeu de mot) à l’idée que de bons vieux moutons peuvent produire un tissu tout aussi « high-tech » qu’un paquet de savants dans un laboratoire de produits textiles.  Exact, nous parlons de la laine – et particulièrement de laine de mérinos.

Mérinos, c’est une race de moutons développée en Espagne vers le 12e siècle, qui était très recherchée pour la qualité exceptionnelle de sa toison.  En fait, les Espagnols accordaient une telle valeur aux troupeaux de mérinos que, jusqu’au 18e siècle, l’exportation de ces animaux vers d’autres pays était punissable de mort.  Heureusement pour nous, la laine de mérinos douce et finement ondulée est plus facile d’accès de nos jours, ce qui permet à des fabricants de vêtements comme MEC, Icebreaker, Ibex et Patagonia de produire des vêtements athlétiques de mérinos de haute qualité à un prix raisonnable.

En particulier, la laine de mérinos ultra fine fait une couche de base cinq étoiles parce qu’elle régularise la température du corps, éloigne l’humidité de la peau, retient la chaleur quand elle est mouillée et a des propriétés antibactériennes qui contribuent à contrôler les odeurs qui « pusent » après plusieurs heures d’activité à haut débit.  C’est comme la deuxième peau parfaite – une couche douce et légère qui vous garde bien au chaud dans le froid et l’humidité, mais qui vous aide à ne pas surchauffer par temps plus doux.

Donc, que vous préfériez des matières simples et classiques aux synthétiques nouveaux gadgets, ou que vous recherchiez une couche hautement efficace et durable, il y a beaucoup de raisons pour enfiler votre mérinos quand la température tombe.  En fait, quand il fait un temps de chien, une petite laine fait du bien.
 

Saisissez votre courriel pour vous abonner à notre infolettre mensuelle.


 
 

 

Nous aimons toujours entendre ce que vous avez à dire sur ce qui fonctionne bien et sur ce que vous aimeriez nous voir couvrir dans des numéros futurs du bulletin.  Et nous sommes aussi intéressés à entendre vos histoires d’athlétisme et d’endurance qui peuvent inspirer nos lecteurs.  Alors, ne vous gênez pas !  Envoyez-nous vos impressions, vos idées et vos histoires, à l’adresse [email protected].

#
 
Run Ottawa Club